Vous êtes ici :  Accueil > F5SWN > Constructions > Des Bias-T

Des Bias-T

Des Bias-T

Comment piloter le moteur entraînant le CV d'une antenne boucle, à distance et sans ajouter de fil... Avec un Bias-T (T de polarisation ou d'alimentation). En fait, il en faut plus précisément deux et il s'agit de faire transiter une tension continue par le coaxial relié à l'antenne.

Le Bias-T est très simple. Un condensateur est placé en série entre l'entrée et la sortie. Et une self de choc permet l'insertion d'une tension continue, celle qui transitera par le coaxial. Dans la station, le condensateur est placé coté transceiver alors qu'au plus près de l'antenne, le condensateur est placé coté antenne. Ainsi, la tension continue injectée au niveau de la station et récupérée au niveau de l'antenne ne va jamais vers le transceiver ni vers l'antenne, bloquée par les condensateurs.

Les deux Bias-T peuvent donc être construits à l'identique, l'un est placé dans un sens et l'autre dans le sens opposé, tout simplement.

 

Des Bias-T
Des Bias-T

A noter que la paire que je vais décrire ici est utilisée pour transmettre une tension tantôt positive, tantôt négative, selon le sens de rotation choisi. Il n'y a donc pas de diodes ni aucun condensateur polarisé dans ce montage. D'ailleurs, pour que l'inversion de polarité soit possible, il est nécessaire d'utiliser une alimentation complètement indépendante de celle de la station.

J'utilise ces Bias-T de la façon suivante :
Une alimentation 12v 600mA indépendante est la source d'un module PWM 1203BB, lequel dispose d'une sortie variable qui peut aussi être inversée. C'est cette sortie qui est reliée au premier Bias-T et cette tension est récupérée sur le second pour alimenter directement un moteur 12V 30RPM dont l'axe commande le CV de l'antenne.

Le schéma

Des Bias-T

Avec trois condensateurs de 10nF en parallèle, on peut atteindre le 160m. On trouve des modèles céramique supportant 3kV qui conviendront très bien et supporteront largement plus de 100W.

La self 100µH choisie dispose d'un boîtier fermé et ne prend pas de place, elle supporte un courant de 1A.

Quant aux condensateurs de découplage, les 10 et 100nF sont des céramiques 500V et le 1µF non polarisé est un mylar -peu importe- supportant 50V. Rien de bien compliqué finalement.

 

Le montage

Des Bias-T
Des Bias-T

Les petits boîtiers de 50mm de coté et 30mm de hauteur conviennent parfaitement. La liaison entre les deux SO239 doit être la plus directe possible et la self directement soudée sur cette dernière. Le reste de l'agencement est à l'appréciation de chacun.

Le test des deux boîtiers en série vers une charge fictive montre qu'ils n'apportent pas de ROS de 1.5MHz jusqu'à 50MHz mais ne sont pas utilisables en VHF. Peut-être qu'un boîtier moins large permettant une distance très courte entre les deux âmes des SO239 aurait permis de monter plus haut en fréquence.

 

A l'usage

Des Bias-T

Un Bias-T est placé près de la station et reçoit la tension produite par l'alimentation PWM. L'autre est placé au plus près de l'antenne et reçoit la liaison partant vers le moteur.

Il faut simplement veiller à ce que les boîtiers soient orientés correctement pour que la tension qui transitera par le coaxial ne soit pas bloquée d'une part, et qu'elle n'aille ni vers le transceiver ni l'antenne, d'autre part.

Il faut donc que les condensateurs commencent et terminent le circuit, comme sur le schéma ci-contre.

 

Des Bias-T
Des Bias-T
Des Bias-T

 

Le réglage est finalement assez pratique du fait de l'emploi d'un module PWM. En effet, ce genre d'alimentation produisant du bruit parfaitement audible sur le transceiver en dehors de la fréquence d'accord de l'antenne, il suffit d'atténuer suffisamment la réception pour que ce QRM n'ait plus qu'un faible signal.

Ensuite, lors de la rotation du CV, le passage sur la fréquence désirée se traduira par une montée nette du bruit, le maximum correspondant au meilleur accord. Une simple retouche tout en contrôlant le ROS en émission et l'antenne est réglée.

Conclusion

Lorsqu'on regarde de quelle façon est construit un modèle du commerce et le prix qu'il faut mettre pour s'en procurer un, cela vaut vraiment le coup de s'en construire deux pour le même coût voire moins. C'est pratique et ça fonctionne.

 

Ressources

L'ensemble des pièces a été commandé chez E44.
Le module PWM 1203BB ainsi que le moteur 12V 30RPM se trouvent facilement notamment sur amazon.

 

Glossaire

R.O.S. Rapport d'Ondes Stationnaires

Quand un émetteur est relié à une antenne, on espère que tout le signal rf sera rayonné par celle-ci. Dans la pratique, une partie de l'énergie rf est réfléchie vers l'émetteur, on parle alors d'ondes stationnaires. L'énergie réfléchie peut endommager l'étage final de l'émetteur. Le rapport entre la puissance directe et la puissance refléchie est la valeur du R.O.S.
 

Ros-mètre

Ros-mètre

PGEgaHJlZj0iL2luZGV4LnBocD9GNVNXTi9Db25zdHJ1Y3Rpb25zL0Rlcy1CaWFzLVQmYW1wO2xvZ2luIj5Db25uZXhpb248L2E+